⟵ Retour

L'Opinion, 24 janvier 2020

- « Un nouveau clivage est en train de se mettre en place entre les défenseurs des libertés individuelles et ceux qui pensent que la sécurité l’emporte. Après les municipales, nous devrons nous positionner », assure Stéphane Séjourné. Le député européen, proche du chef de l’Etat, s’est largement investi sur un dossier que la Commission européenne commencera à étudier en février, avec pour but de poser un cadre éthique à la reconnaissance faciale.

- « Il est impératif que l’on sache quels usages nous voulons autoriser avant que la technologie ne soit déployée », prévient Stéphane Séjourné.

- « On est dans le flou, regrette Stéphane Séjourné. La reconnaissance faciale est un sujet important, il questionne notre capacité à vivre ensemble. Mais comme souvent, on ne s’y intéressera que lorsqu’il y aura un problème ». ⤵️

https://www.lopinion.fr/edition/politique/reconnaissance-faciale-debat-206858


Conseil européen : la délégation Renaissance salue un plan de relance historique et proposera un budget ordinaire ambitieux
L’accord conclu entre les 27 Etats membres reprend notamment la demande du Parlement d’un fonds de relance conséquent de 750 milliards financé par un endettement commun, comme demandé par notre délégation et notre gro...
Europe 1, 20 juillet 2020
Plan de relance : le Conseil européen est "ingouvernable"
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la mesure d'audience (données personnelles).
OK