⟵ Retour

Ouest-France, "L'Europe veut encadrer l'intelligence artificielle du point de vue juridique", 12 février 2020

"On doit créer un cadre juridique pour les futurs usages”, explique Stéphane Séjourné, eurodéputé LREM du groupe centriste et libéral Renew Europe et rapporteur d’un des trois textes. “Au moment de la révolution industrielle, on a pensé la technologie et le cadre de la régulation en même temps. Or, aujourd’hui, on court après l’intelligence artificielle”, explique-t-il.

(...) 

"Il y a plusieurs cas dans l’utilisation qui sont déjà pensés par le droit pénal et civil”, confirme Stéphane Séjourné. “La question est de savoir comment donner confiance à l’utilisateur tout en créant un modèle juridique et légal européen qu’on pourra par la suite exporter”, estime l’eurodéputé en prenant l’exemple de l'impact mondial qu'a eu la RGPD.

https://www.ouest-france.fr/europe/ue/l-europe-veut-encadrer-l-intelligence-artificielle-du-point-de-vue-juridique-6733621


Conseil européen : la délégation Renaissance salue un plan de relance historique et proposera un budget ordinaire ambitieux
L’accord conclu entre les 27 Etats membres reprend notamment la demande du Parlement d’un fonds de relance conséquent de 750 milliards financé par un endettement commun, comme demandé par notre délégation et notre gro...
Europe 1, 20 juillet 2020
Plan de relance : le Conseil européen est "ingouvernable"
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la mesure d'audience (données personnelles).
OK